PAPI Garonne girondine

Depuis 2011, le Sméag porte l’animation du PAPI de la Garonne girondine, en vue d’élaborer, avec les acteurs locaux, une stratégie de gestion du risque d’inondation et de réduction de la vulnérabilité, et de la mettre en œuvre à travers un programme d’actions complet.

Un territoire exposé aux inondations

Les communes girondines situées en bord de Garonne, de la limite avec le Lot-et-Garonne jusqu’à l’amont de Villenave d’Ornon, sont exposées aux inondations. Ce secteur a par le passé connu plusieurs crues exceptionnelles, qui ont eu des conséquences sérieuses pour la population ou les biens (1930, 1952, 1981, …). La localisation en aval de la Garonne, ainsi que la proximité de l’estuaire de la Gironde, engendrent des crues dans un secteur sous influence fluvio-maritime. Afin de se protéger des inondations, des digues ont été construites sur près de l’ensemble du linéaire de la Garonne girondine, et demandent un entretien important, mais elles ne suffisent pas à assurer une gestion efficace et globale du risque d’inondations.  

Un projet pour gérer le risque d'inondation en Garonne girondine

Le projet de Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) de la Garonne girondine a pour ambition de mettre en œuvre une stratégie de gestion du risque d’inondation et de réduction de la vulnérabilité. Porté par le Sméag, en concertation avec l’ensemble des acteurs locaux, ce projet avait pour objectif premier d’améliorer la connaissance du territoire à travers l’étude du fonctionnement hydraulique de la Garonne sur ce sous-bassin, ainsi que de réaliser un état des lieux, en vue de définir la stratégie la plus adaptée aux contraintes et aux opportunités de ce territoire, ainsi qu’aux volontés des acteurs locaux. Cette connaissance partagée permet ainsi de déterminer une stratégie globale de gestion du risque d’inondation, et un programme d’actions sur les 7 axes définis par les exigences du cahier des charges des PAPI :

  1. Améliorer la connaissance des aléas et la conscience du risque ;
  2. Surveillance, prévision des crues et des inondations ;
  3. Alerte et gestion de crise ;
  4. Aménagement du territoire ;
  5. Réduction de la vulnérabilité des personnes et des biens ;
  6. Ralentissement des écoulements ;
  7. Gestion des ouvrages hydrauliques.
     

Le rôle du Sméag

Le Sméag est le porteur du projet de PAPI.  À ce titre, il joue le rôle d’animateur de son élaboration en organisant les concertations entre les acteurs locaux, et coordonne les objectifs et la stratégie du PAPI Garonne girondine pour garantir sa cohérence avec l’ensemble des projets locaux de la gestion du risque d’inondation et de l’aménagement du territoire (PLU, PAPI Estuaire de la Gironde, PAPI Dordogne, …). Le Sméag propose par ailleurs son expertise pour assurer un rôle de conseils auprès des acteurs locaux, la rédaction du dossier de demande de labellisation, la mise en œuvre des actions (études, communication, …) pour lesquels il s’est engagé, et enfin il assure le suivi administratif et financier de la mise en œuvre du programme d’actions.

Les étapes vers la construction du PAPI complet

Le PAPI est issu d’une étude préliminaire, réalisée en 2010 par le Sméag, qui a associé différents acteurs locaux. Labellisé en 2011, un programme d’études a été mis en œuvre durant 2 ans (2013 – 2015) afin de compléter la connaissance essentiellement sur le fonctionnement des digues du territoire de la Garonne en période de crue entre La Réole (33) et Villenave d’Ornon (33). Il a consisté en :

  • Des relevés topographiques et bathymétriques ;
  • Un diagnostic géotechnique des digues ;
  • Une étude hydraulique ;
  • Une étude des solutions administratives, juridiques et financières des scénarios envisagés.

Les objectifs fixés à ce PAPI d’intention étaient de définir de nouvelles modalités de gestion des ouvrages, de renforcer techniquement et financièrement les maîtres d’ouvrage, et d’élaborer un programme d’actions complet comprenant des outils pour favoriser l’information de la population, pour la réduction de la vulnérabilité du territoire ou encore la réalisation de travaux sur les ouvrages de protection, etc.

Le diagnostic du territoire a ainsi été partagé et validé en comité de pilotage, réunissant l’Etat, les collectivités, les financeurs, …, qui a pu affiner une stratégie locale de gestion du risque d’inondation et de réduction de la vulnérabilité.

Ces résultats ont été portés à leur connaissance jusqu’en 2017, en prenant en considération les évolutions administratives et législatives survenues suite aux lois MAPTAM et NOTRe, et la prise de la compétence GEMAPI par certains acteurs locaux.

À la fin de l’année 2017, le Conseil Départemental de Gironde et le Sméag ont travaillé en partenariat à la rédaction de fiches synthétiques sur le risque et à l’animation de réunions d’information des acteurs locaux. Ces documents ont été pensés comme des outils d’aides à la décision et à l’élaboration de leur stratégie de prévention du risque d’inondation, et prennent en considération le  nouveau contexte réglementaire de gestion de gestion des milieux aquatiques et de prévention du risque d’inondation (loi MAPTAM, NOTRe et la Gemapi).

Le Smeag s’est aujourd’hui réengagé dans l’élaboration de la démarche du PAPI de la Garonne girondine. Lors de la réunion de préfiguration du PAPI de la Garonne girondine, qui a eu lieu le 21 février 2018, Hervé Gillé, Président du Smeag, a déclaré l’intention du Sméag de poursuivre la construction du dossier, en vue d’un dépôt d’ici la fin de l’année 2018, qui permettra la mise en œuvre du programme d’actions à partir de 2019.

Contacts

Claire KERVIEL

Tél : 05 62 72 76 00

Nous contacter

À découvrir