Crues, inondations

Le Sméag accompagne, dans une optique de bassin, les collectivités dans leurs décisions de gestion de la dynamique de la Garonne et des risques inondations.

VIVRE AVEC LES CRUES DE LA GARONNE

Outre les enjeux relatifs à la sécurité des personnes et des biens, les crues ont un impact sur le lit mineur de la Garonne, ses abords (érosions et dépôts de sédiments) et sur la végétation des bancs, des îles et des berges. Qu’il s’agisse des habitats piscicoles ou des zones humides annexes, les milieux naturels de la Garonne sont ainsi directement concernés. Ils influencent en retour la ressource en eau : mécanismes d’autoépuration, rôle de la végétation dans la protection contre l’érosion et le ralentissement des crues…

Aujourd’hui, les crues de la Garonne ne font pas l’objet d’une approche globale de la part des collectivités riveraines. Les outils d’études et d’intervention restent soit à l’échelle communale, parfois intercommunale, soit à l’échelle régionale. L’appréciation des priorités d’intervention et l’optimisation des actions nécessitent pourtant une vue d’ensemble pour répondre à deux enjeux majeurs : la gestion de la dynamique Garonne, et la gestion du risque inondation.

La demarche du smeag

Prendre en compte la dynamique Garonne

Elle opère sur le lit mineur et sur la zone de débordements fréquents (zones inondables inférieures à la crue décennale) avec des enjeux variables selon les particularités des secteurs (relief, tracé, occupation des sols, aménagements en bord de Garonne : zones naturelles, agricoles, urbanisées). Sur les trente dernières années, la Garonne s’est ainsi enfoncée d'un à deux mètres en moyenne entraînant localement la mise à nue des fonds rocheux (moins propices aux habitats aquatiques et au pouvoir d’autoépuration) et la déconnexion des forêts alluviales au fleuve.

Dans ce cadre, le Sméag poursuit plusieurs actions :

  • réalisation d’une synthèse sur la dynamique fluviale de la Garonne ;
  • définition du territoire fluvial et des objectifs partagés de restauration de la Garonne ;
  • réalisation d’une étude sur la Garonne dite « divagante », dans le cadre du projet Interreg IV ;
  • réalisation de chantiers de restauration de la dynamique fluviale.
     

Gérer les risques inondations

Les risques d’inondations s’inscrivent sur un territoire (68 000 hectares de plaine inondable, 400 000 personnes exposées) où les enjeux sont très différents d’un endroit à l’autre : sécurité des populations et des biens, agriculture, activités industrielles, réseaux routiers et ferroviaires… De plus, la gestion des inondations s’inscrit dans un environnement très complexe sur plusieurs aspects (juridique, diversité de situation et des équipements, réglementation européenne…).

Dans ce cadre, le Sméag poursuit plusieurs actions :

  • définition des contours juridiques de son implication en matière de crues et inondations ;
  • réalisation d’un état des lieux des risques inondations à l’échelle de la Garonne.

 

Contacts

Claire KERVIEL

Tél : 05 62 72 76 00

Nous contacter

À découvrir