Contrat N2000 Saint-Macaire : journée de plantation

Mercredi 9 octobre 2019

Lundi 4 novembre, s’inscrivant dans les actions à mener dans le cadre du contrat N2000 signé à Saint-Macaire, des plantations de boutures de saule sont prévues de 13h30 à 16h30. Pour l’occasion, des lycéens ont été invités à participer.

 

Située en bord de Garonne, la commune de Saint-Macaire renferme un site à forts enjeux écologiques. C’est pourquoi, la Fédération Départementale de pêche et de protection du milieu aquatique de Gironde (FDPPMA33), déjà investie par sa politique d’animation des zones humides d’intérêt piscicole, a choisi en 2018 de mener des actions de restauration sur ce site dans le cadre d’un contrat Natura 2000 sur le site de la Garonne en Aquitaine.

 

En 2018, le SMEAG avait invité les acteurs du territoire dont les fédérations de pêche à réfléchir sur des actions qui pourraient être menées sur la Garonne et ses annexes hydrauliques. La fédération de pêche de Gironde a rapidement pris contact avec les animateurs Natura 2000 pour proposer le site de Saint-Macaire et pour se faire accompagner dans la signature de ce contrat.

Afin de finaliser le contrat sur 2019, un diagnostic écologique, porté par le SMEAG a été réalisé en 2018 par le bureau d’études Rivière Environnement. Celui-ci a permis de définir plus précisément les enjeux écologiques du site et les actions à mener notamment en faveur des habitats et espèces d’intérêt communautaire. 

Le projet définitif a été déposé courant juillet 2019 auprès des services de l’Etat et de la région.

 

Ce site, d’une surface d’environ 4 hectares est composé d’une mosaïque d’habitats humides dont trois habitats d’intérêt communautaires, d’une mare, d’une prairie et d’un bras mort. L’objectif de ce contrat est de restaurer l’ensemble de ces milieux pour les rendre plus fonctionnels et donc plus favorable à la biodiversité.

 

Périmètre du contrat Natura 2000 - St-Macaire (33)

 

Les actions prévoient une ouverture des milieux notamment en éliminant les espèces invasives comme l’érable négundo fortement présent sur la prairie et la forêt alluviale. Cette action sera favorable au développement des habitats de types roselière et mégaphorbiaies pouvant abriter l’angélique des estuaires, espèce végétale endémique de la façade atlantique et prioritaire du site Natura 2000.

 

 

               

 

Le programme d’actions est prévu pour une durée de 5 ans, de 2019 à 2023.

 

Les travaux débuteront très prochainement avec des plantations de boutures de saule prévues lundi 4 novembre afin de fixer le banc vaseux en aval du bras mort et ainsi consolider sa connexion aval avec la Garonne. Cela permettra, en plus de rendre plus fonctionnel le bras mort, de protéger cette zone refuge pour la faune piscicole en période de hautes eaux et de limiter son envasement. Pour participer à cette action, des lycéens ont été invités pour cette journée. L’objectif est de les sensibiliser aux actions menées par la fédération de pêche de Gironde et aux enjeux Natura 2000 de la Garonne mais aussi de les faire participer concrètement à la restauration écologique de l’annexe hydraulique prévue dans le cadre de ce contrat.  

 

 

 


Pour en savoir plus : 

 

 

 

 

 

Syndicat Mixte d'Étude & d'Aménagement de la Garonne
61 rue Pierre Cazeneuve 31200 TOULOUSE virtuelle
smeag@smeag.fr
Tél. 05 62 72 76 00
Fax 05 62 72 27 84