L'État, l'Agence de l'eau, le SMEAG et EDF mobilisés pour soutenir le niveau de la Garonne

Vendredi 23 avril 2021

Pour une utilisation cet été 2021 de l'eau sans restriction, les lâchers d'eau pour le soutien d'étiage de la Garonne vont augmenter de 36 % (soit 18,5 millions m³) et le débit sera doublé (20m³/s contre 10m³/s) par rapport à 2020.

Le lac d'Oô (Haute-Garonne) constitue l'un des plus importants réservoirs d'eau pour lutter contre l'étiage de la Garonne - Photo Didier Taillefer, SMEAG

 

Face au manque de neige de cet hiver et aux prévisions météorologiques qui envisagent un été sec et chaud, tous les acteurs sont mobilisés. L'État, l'Agence de l'eau Adour-Garonne (AEAG), le Syndicat mixte d'études et d'aménagement de la Garonne (SMEAG) et Électricité de France (EDF) s'accordent à nouveau pour soutenir le niveau de la Garonne et renforcent les mesures prises en 2020. Cette année, les lâchers d'eau en provenance des différents lacs situés en Ariège, en Haute-Garonne et dans le Tarn seront plus importants. Les volumes stockés dans ces retenues, dédiés au soutien d’étiage de la Garonne, augmenteront de 36 %, soit 18,5 millions m³ de plus par rapport à 2019. En parallèle, le débit sera doublé pour passer de 10m³/s à 20m³/s. Dans le cadre de la convention quadripartite signée en 2020, près de 70 millions m³ d'eau sont ainsi réservés pour garantir le niveau de la Garonne. 

 

Les enjeux de ces lâchers d'eau sont multiples : ils préservent la faune et la flore, garantissent la distribution en eau potable pour 1,4 millions d'habitants, l'approvisionnement pour les cultures agricoles et le maintient des activités industrielles sur les territoires. En été et à l’automne, les lâchers d’eau représentent jusqu’à 50 % du débit du fleuve dans la traversée de Toulouse. 

 

→ Pour aller plus loin : lire le communiqué de presse commun

 

Syndicat Mixte d'Études & d'Aménagement de la Garonne
61 rue Pierre Cazeneuve 31200 TOULOUSE
smeag@smeag.fr
Tél. 05 62 72 76 00