Campagne MAEC 2021 sur la Garonne en Nouvelle-Aquitaine : un bilan très positif!

Lundi 17 mai 2021

Depuis 2015, les agriculteurs en Nouvelle-Aquitaine qui possèdent des parcelles à proximité de la Garonne peuvent bénéficier d'une aide financière pour les transformer, par exemple, en zones de prairies. Ces mesures agro-environnementales et climatiques (MAEC) connaissent un véritable succès : plus de 187.800 € ont été accordés pour 22 contrats signés dont 6 en 2021.

Cette parcelle (de 1,76 Ha) de maïs convertie en prairie en 2020 située dans le Lot-et-Garonne est inscrite dans lle périmètre projet agro-environnemental  et climatique (PAEC) Garonne en Nouvelle-Aquitaine - Photo Claire Boscus - SMEAG

 

C'est un bilan encourageant pour 2021. Dans le cadre de l’animation Natura 2000 Garonne en Nouvelle-Aquitaine, les agriculteurs dont les parcelles sont situées à proximité immédiate de la Garonne, ont la possibilité de s’engager dans des mesures agro-environnementales et climatiques (MAEC). Ces mesures permettent aux agriculteurs qui le souhaitent de soutenir des pratiques agricoles respectueuses de l’environnement et favorisent ainsi, la préservation de la biodiversité au sens large. Depuis 2015, cette dynamique est lancée sur le programme agro-environnemental et climatique (PAEC) de Garonne et a connu un franc succès. En effet, près de 187.800 € ont été accordés à travers vingt-deux contrats agricoles (dont six en 2021) en sept années d’animation sur le territoire de Garonne.

 

Après une année « blanche » pour les nouveaux contrats MAEC en 2020 suite à des restrictions budgétaires importantes, la commission régionale agro-environnementale et climatique (CRAEC) a rendu un état des lieux des financements disponibles pour cette nouvelle campagne agricole 2021 très positive. En effet, une enveloppe de 42.700 € a été attribuée pour de nouveaux contrats agricoles et le réengagement des signataires de 2015 pour cette campagne MAEC 2021 ! Suite à cette campagne agricole, huit contrats MAEC ont permis d’engager un peu plus de 36 Ha de prairies pâturées, 37 Ha de retard de fauche, 650 mètres de ripisylve et 20 Ha de cultures converties en prairie sur le PAEC Garonne. Au global, la totalité de l’enveloppe réservataire a été consommée pour 2021 ! 

 

Zoom sur un contrat multipartenaires 

Une parcelle en vente située à la confluence de la Garonne et de la Séoune sur la commune de Lafox (47) a été repérée par le conservatoire d'espaces naturels (CEN) Nouvelle-Aquitaine en raison de sa localisation et de son probable potentiel écologique. Entièrement incluse sous le périmètre du site Natura 2000 Garonne en Nouvelle-Aquitaine et sous le périmètre du PAEC Garonne, cette parcelle a fait l’objet d’une double acquisition : 1 Ha a été acheté par le CEN et les 3 Ha restants par l’agriculteur cultivant les parcelles voisines. En accord avec l’exploitant, un contrat de conversion de culture en prairie a été engagé avec cet agriculteur sur les 1 Ha acquis par le CEN. Une charte Natura 2000 devrait être prochainement co-signée par le CEN et l’agriculteur afin de valoriser les milieux ouverts avec l’implantation de la prairie. Un bel exemple de collaboration favorable pour la biodiversité répondant également aux enjeux du schéma d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE) Vallée de la Garonne approuvé en juillet 2020. 

 

Ripisylve faisant l'objet d'un contrat MAEC dans le Lot-et-Garonne - Photo Jodie Maurs - SMEAG

 

Parmi les mesures proposées, une MAEC concerne l’entretien de la ripisylve pour les exploitants dont les parcelles sont à proximité directe de la Garonne et qui réalise déjà un entretien. Afin de valoriser cette pratique, un agriculteur Lot-et-Garonnais s’est engagé dans la mesure de gestion de la ripisylve sur 650 mètres et a pu bénéficier de préconisations en lien avec les enjeux Natura 2000 et la Charte Garonne et confluences élaborée dans le cadre du SAGE. De plus, cet agriculteur a également pu engager la parcelle attenante à la ripisylve dans la mesure de conversion de culture en prairie. En effet, cette parcelle faisait partie des prairies ensemencées en 2020 et qui n’ont pas pu bénéficier l’année dernière de la MAEC.  

 

L’année prochaine sera la dernière année de transition avant l’application de la nouvelle programmation de la Politique agricole commune (PAC) qui sera mise en œuvre à partir de 2023. Comme pour cette année, de nouveaux contrats pourront probablement être engagés sur 2022 avec des financements accordés par la Région. De fait, si vous possédez des parcelles à proximité directe avec le fleuve et que vous souhaitez faire évoluer vos pratiques agricoles, n’hésitez pas à contacter les animateurs Natura 2000 du PAEC Garonne : mathieu.beaujard@smeag.fr et claire.boscus@smeag.fr.  

 

Pour plus de renseignements sur l’animation agricole, vous pouvez également consulter la lettre d’information n° 5 ainsi que notre plaquette PAEC éditée en 2020

 

Syndicat Mixte d'Études & d'Aménagement de la Garonne
61 rue Pierre Cazeneuve 31200 TOULOUSE
smeag@smeag.fr
Tél. 05 62 72 76 00