[Relais d'information] Création du conservatoire départemental des zones humides en Haute-Garonne

Mercredi 16 décembre 2020

Création du Conservatoire départemental des zones humides en Haute-Garonne

Le 15 décembre 2020, les élus du Conseil départemental de la Haute-Garonne, réunis en session, ont voté la création du Conservatoire départemental des zones humides.
 
Cet observatoire fait partie des 32 actions prioritaires du Projet de Territoire Garon’Amont, validé par les élus départementaux le 30 septembre dernier. Il se base sur l’inventaire des zones humides réalisé par le Département en 2016.

Le projet de territoire Garon’Amont a rappelé l’urgence de protéger les milieux naturels pour retenir l’eau et préserver sa qualité.
En ralentissant l’écoulement des eaux, en la filtrant et en maintenant sa fraîcheur durant les périodes estivales, les zones humides rendent des services essentiels à la biodiversité et à l’activité humaine.

Alors qu’elles sont menacées par les effets du réchauffement climatique et la pression humaine, tous les acteurs du projet de territoire ont pris conscience de la nécessité d’enrayer leur disparition.

Selon les inventaires réalisés en 2012 par Nature en Occitanie et en 2016 par le Conseil départemental de la Haute-Garonne, 2 219 zones humides en Haute-Garonne, pour une surface de plus de 5 100 hectares, ont été recensées et feront partie du Conservatoire départemental.

Les zones humides existantes seront ainsi préservées et il sera proposé aux Départements partenaires* du Projet Garon’Amont de s’y associer. Les citoyens seront aussi partie prenante dans la démarche de protection et des actions pédagogiques seront mises en place. Enfin, pour inverser la tendance actuelle et le déclin des zones humides, la restauration d’anciennes zones dégradées ou disparues sera entreprise.

Le Conseil départemental a voté en session un budget de 150 000 € pour la mise en œuvre du Conservatoire départemental des zones humides. Certaines actions pourront faire l’objet de cofinancement avec l’Agence de l’Eau Adour -Garonne.
Ainsi, des zones dites “d’initiative territoriale” (communes et groupements, associations, fédérations, État, propriétaires publics ou privés…), pourront faire une demande d’aide départementale pour la préservation et la mise en valeur de leur zone humide.

“L’eau est un bien commun qui nous concerne tous. Pour faire face au bouleversement climatique et à l’ampleur des enjeux pour préserver la ressource en eau, le Projet de Territoire Garon’Amont, démarche exemplaire de concertation, aboutit aujourd’hui à la création du Conservatoire départemental des zones humides qui s’inscrit pleinement dans nos priorités pour la transition écologique”, a déclaré Georges Méric.

* Le périmètre du projet de territoire Garonne amont correspond au bassin hydrographique de la Garonne en amont de sa confluence avec l’Ariège. Il s’étend majoritairement sur la Haute-Garonne mais concerne aussi les départements de l’Ariège, des Hautes-Pyrénées et du Val d’Aran.

 


 

Pour visualiser la publication originale, rendez-vous sur l'espace presse du Conseil Départemental de la Haute-Garonne.

Notre site ressources documentaires lagaronne.com
Le site du SAGE Garonne sage-garonne.fr
Syndicat Mixte d'Études & d'Aménagement de la Garonne
61 rue Pierre Cazeneuve 31200 TOULOUSE
smeag@smeag.fr
Tél. 05 62 72 76 00