Projet de réservoir de soutien d'étiage de Charlas

Le Sméag est le maître d’ouvrage de ce projet devant apporter une réponse partielle au déficit structurel de la ressource en eau du bassin de la Garonne.

LE PROJET

Il s’agit d’un réservoir en dérivation de la Garonne dont la création est proposée sur environ 600 hectares sur les communes de Cardeilhac, Charlas, Saint-Lary-Boujean, Saman et Sarremezan en Haute Garonne. D’un volume de 110 millions de mètres cubes (110 hm3), il serait alimenté par une fraction des débits de hautes eaux de la Garonne au moment de la fonte des neiges. Cette localisation permet de répondre au :

  • soutien d’étiage de l’ensemble du linéaire de la Garonne ainsi qu’à celui de ces affluents en rive gauche, dont la Neste en Hautes-Pyrénées, et de neuf rivières de Gascogne ;
  • soutien conjugué des économies régionales du Val de Garonne et de la Gascogne.

 

L’AVANCEMENT DU PROJET

Plusieurs étapes ont déjà été franchies :

  • 2002 : validation du Programme des ouvrages et de l’Enveloppe financière prévisionnelle ;
  • 2003 : tenue du débat public sur « le projet de construction d’un barrage-réservoir à Charlas (Haute-Garonne) » ;
  • 2004 : publication du bilan à la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) et remise des conclusions du Sméag ;
  • 2005-2007 : consultation des bailleurs de fonds sur la validation et le financement du projet.
     

Le comité de bassin Adour-Garonne a souhaité lors de sa séance du 16 mai 2008 :

  • la poursuite des études opérationnelles pour constituer le dossier d’enquête publique ;
  • l’actualisation des plans de gestion d’étiage Neste-Gascogne et Garonne-Ariège ;
  • la réalisation des études de faisabilité technique pour les projets complémentaires sur la base des propositions du Conseil général de la Haute-Garonne ;
  • la réalisation des études prospectives sur les scénarios de développement à vingt ou trente ans compte tenu des changements climatiques.
     

Les conclusions des études doivent être connues d’ici à la fin de l’année 2013. La révision du PGE permettra de définir la suite à donner à ce projet, courant 2014.

 

Télécharger le diaporama en format pdf

Contacts

Bernard LEROY

Tél : 05 62 72 76 00

Nous contacter

À télécharger

Financement

Programme des études prélables de 1992 à 2005 : 3 070 977 € TTC :

  • 30 % Etat,
  • 40 % AEAG,
  • 26 % Sméag,
  • 4 % Région Midi-Pyrénées
     
Plan de financement de l'investissement (Enveloppe financière prévisionnelle de 300 M€) en attente d'une décision définitive.