Poste de chargé.e de mission "Evaluation - Prospective - Innovation - Coopération"

28/10/2019

Poste de chargé.e de mission

 

« Evaluation – Prospective – Innovation – Coopération »

 

Le contexte :

 

Le SMEAG est un Syndicat mixte ouvert. A ce titre, il est un acteur de la politique de l’eau aux côtés des Collectivités et de l’Agence de l’eau. L’objectif du SMEAG, avec l’appui de ses six collectivités membres (4 Départements 31-82-47-33 et 2 Régions – Occitanie et Nouvelle Aquitaine), est de promouvoir une gestion coordonnée de la Garonne.

 

Les missions :

 

Evaluation, Prospective et Stratégie :

 

Suite à la conférence des exécutifs du SMEAG, qui s’est tenue en février 2016, le Comité Syndical du SMEAG s’est engagé (à l’unanimité), lors des séances de mars et avril 2016, à mener de front une démarche de gouvernance de bassin, en réponse aux attentes du SDAGE Adour-Garonne et la définition du projet politique du SMEAG pour définir la place de la collectivité dans cette « gouvernance Garonne ».

 

Le Comité Syndical a également décidé de lancer une nouvelle révision des statuts en 2 temps :

Portant sur le rapport participation financière/représentation des collectivités avant le lancement de l’étude de Gouvernance. Les statuts modifiés ont été validés à l’unanimité en novembre 2016 ;

Puis, il était prévu d’initier les réflexions sur la réforme en profondeur des statuts sur la base de rendus intermédiaires (diagnostic) de l’étude de Gouvernance.

 

L’année 2018 a été marquée par plusieurs éléments forts en faveur de la construction d’une nouvelle gouvernance de l’eau sur le bassin Adour Garonne :

 

Les conclusions de l’étude de Gouvernance, évoquée ci avant, ont été présentées en réunion de COPIL, en juin 2018. Elles ont abouti à la mise en place de 3 scénarios possibles : un EPTB rassembleur, un GIP pour la gestion quantitative et des syndicats locaux, un SMEAG amélioré ;

Fin juin 2018, les deux Régions Occitanie et Nouvelle Aquitaine ont validé, respectivement, leurs Plans d’intervention et Stratégie Régionale de l’eau. Elles ont ainsi affirmé, toutes deux, leurs volontés d’assumer, sur leurs territoires, le rôle de « chef de file » sur la question de l’eau ;

A noter également, à la même époque, la publication du Plan d’Adaptation au Changement Climatique d’Adour-Garonne qui souhaite « disposer d’un EPTB par grand fleuve » en lien fort avec les Régions, les Métropoles et les Départements pour renforcer leur implication dans l’adaptation au changement climatique » ;

Enfin, sur le bassin Adour-Garonne, en novembre 2018, le Préfet coordonnateur de bassin, le Président du Comité de bassin et les présidents des deux réglons, Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, ont initié une démarche visant à créer une « Entente pour l'eau » dans le bassin Adour-Garonne. Cette entente est destinée à engager une action concertée de nature à accompagner la transition en cherchant à dégager l'essentiel de la recherche et des bonnes pratiques dans le domaine des usages de l'eau.

 

Innovation :

 

Les actions menées par la collectivité bénéficient utilement des acquis récents de la recherche appliquée. La consolidation de réseau avec les chercheurs et leur programme de recherche constitue une garantie de fiabilité technique.

 

Coopération :

 

La Garonne étant un fleuve transfrontalier, la collaboration avec le Val d'Aran est indispensable. L'extension à la coopération transfrontalière avec notamment l'Espagne constitue une opportunité tant financière (accès à des financements européens) que techniques (similitudes de problématiques).

 

Ce poste est intégré à l’équipe du SMEAG, en relation fonctionnelle étroite avec les chef(fe)s de projet et chargé(e)s de mission du SMEAG.

 

Ce poste est placé sous la responsabilité du Directeur Général des Services, et en relation étroite avec lui, quant aux propositions d’évolution des compétences de la collectivité, de recommandations à formuler pour l’exécutif en vue de ses prises de décisions.

 

Objectifs de la mission :

 

Les objectifs de la mission sont les suivants :

 

  • Approfondir les attentes des collectivités membres sur les évolutions des missions du SMEAG au regard des nouveaux éléments de contexte (Stratégies régionales de l'eau de Nouvelle Aquitaine et d'Occitanie, « Entente pour l'eau » du bassin Adour Garonne) ;
  • Participer et contribuer aux suites de l'étude de gouvernance portées par les collectivités membres du SMEAG ;
  • Favoriser les échanges avec des collectivités (Syndicats Mixtes et autres collectivités) permettant de valoriser des retours d’expériences auprès du SMEAG et de ses collectivités adhérentes ;

 

Et, en prospective :

  • Initier la définition d'un Plan d’Action inter-régional « Garonne » adapté aux enjeux du fleuve et répondant aux attentes des collectivités.

 

Références aux fiches-métier :

 

  1. CHARGEE D’EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES (fiche métier CNFPT n°05/A/01)
  2. CHEF DE PROJET DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL (fiche métier CNFPT n°02/B/08)

 

Activités principales :

 

Les activités principales consistent en :

 

  • Concevoir, mettre en oeuvre, pérenniser le système global des actions, des interventions portées par la collectivité, lui donner de la visibilité, de la lisibilité, tant en externe qu’en interne ;
  • Animer des réflexions prospectives thématiques sur les champs de compétences, les missions actuelles de la collectivité, ainsi que sur de nouveaux champs de compétence, au sein de collectifs de travail transversaux ;
  • Développer et animer des groupes de travail internes à la collectivité, faire émerger des nouvelles actions, interventions, issues des réflexions menées et consécutives aux évaluations effectuées, identifier les synergies, les transversalités, les mutualisations et valorisations diverses possibles ;
  • Participer aux travaux collectifs en apportant une contribution éclairée et argumentée aux questionnements en lien avec l’évolution du positionnement de la collectivité ;
  • Participer à la veille stratégique sur des environnements politiques, économiques, professionnels et sociétaux, ainsi qu’à une veille scientifique et réglementaire, en rapport avec les domaines de compétences et d’intervention de la collectivité ;
  • Réaliser, coordonner ou participer à des études et recherches sur des thématiques liées aux actions, aux interventions portées par la collectivité ;
  • Contribuer à la diffusion et à la valorisation des résultats des travaux menés, en lien avec la Direction et communiquer ;
  • Contribuer à une dynamique de « réseau national » par participation de la collectivité à des conférences, montages de projets de recherche/action en lien avec les partenaires identifiés et des programmes européens ;
  • Contribuer à la mise en place d’actions collectives (colloque, ateliers, ...).

 

Les activités secondaires consistent en :

 

  • Contribuer aux projets internes menés par les chef(fe)s de projet et chargé(e)s de mission ;
  • Organiser la collaboration transfrontalière ;
  • Participer aux travaux des réseaux professionnels ;
  • Contribuer à des projets extérieurs.

 

Autres activités :

 

  • Préparation et contribution aux réunions des instances de gouvernance : Comités et bureaux syndicaux, groupes thématiques, réunions de travail avec les différents partenaires …
  • Préparation de supports didactiques de présentation des travaux conduits ;
  • Contribution à la communication : lettres d’information, sites Internet, réseaux sociaux …

 

Le profil et compétences :

 

Une formation technique d’ingénieur/master dans le domaine concerné est souhaitée.

 

Connaissances réglementaires et institutionnelles dans le domaine de l’eau:

  • Organisation et fonctionnement des collectivités territoriales ;
  • Compétences des collectivités en matière d'environnement ;
  • Compétences des différents acteurs et partenaires ;
  • Environnement territorial, acteurs publics et autres (pratiques, enjeux, stratégie), réseaux professionnels et d'échanges professionnels ;
  • Politiques publiques et réglementaires ;
  • Planification et documents de planification en vigueur sur le bassin (SDAGE-PDM, PGRI, SAGEs et DOCOBs limitrophes ...) ;
  • Procédures contractuelles des politiques publiques (CPER - fonds européens FEDER, FEADER) ;
  • Procédures de financement et contractualisation avec l'État et ses établissements publics ;
  • Capacité en matière d’innovation et d’ingénierie territoriale,

 

 

Savoir-faire :

  • Développer une culture d’évaluation ;
  • Mettre en œuvre un processus d’évaluation ;
  • Analyser des résultats et formuler des conclusions ;
  • Être force de proposition et avoir des capacités d’initiative ;
  • Assister et conseiller les élus et les comités de pilotage ;
  • Piloter et animer des programmes d’actions, d’interventions de la collectivité ;
  • Développer et animer des contractualisations, des partenariats, des réseaux ;
  • Apporter une expertise technique ;
  • Valoriser et capitaliser les connaissances.
  • Savoir-être :
  • Capacité confirmée en matière de réflexion stratégique et de production d’analyses prospectives ;
  • Capacité d’adaptation, de négociation ;
  • Réactivité et diplomatie ;
  • Ouverture à la pluridisciplinarité ;
  • Maîtrise du mode projet et gestion de projets complexes ;
  • Qualité de travail en équipe, des relations avec les collègues ;
  • Capacité de travail en réseau ;
  • Capacité d’animation ;
  • Implication dans une équipe pluridisciplinaire ;
  • Qualité d'écoute (interlocuteurs, collègues, hiérarchie), d'argumentation, de pédagogie ;
  • Capacité à partager et diffuser l'information ;
  • Respect des procédures internes, des consignes, des obligations statutaires ;
  • Sens de l'organisation et de gestion de son temps ;
  • Capacités d’analyse, de synthèse ;
  • Capacités rédactionnelles ;
  • Respect des délais et des échéances.

 

Renseignements liés au poste :

 

Intitulé du poste : Chef(fe) de projet « Evaluation – Prospective – Innovation – Coopération »

Filière technique

Grade : ingénieur principal

Raison de recrutement : Départ fonctionnaire en disponibilité pour convenance personnelle 2 ans.

Prise en charge des frais liés aux déplacements effectués dans le cadre des missions.  

Rémunération calculée sur la base de la grille indiciaire des ingénieurs territoriaux, primes et tickets restaurants

Poste basé à TOULOUSE. Permis B indispensable.

 

Candidature :

 

Modalités : Adresser une lettre de motivation ainsi qu’un CV à jour à l’attention de Mr le Président du SMEAG par courrier à l’adresse postale suivante – 61 rue Pierre Cazeneuve – 31200 TOULOUSE - ou par courriel à l’adresse suivante : marianne.ginesta@smeag.fr

 

Renseignements : Jean-Michel CARDON (DGS) ou Marianne GINESTA (Chargée des RH)

 

Date limite de candidature : 20/12/2019

Poste à pourvoir début 2020.

Syndicat Mixte d'Étude & d'Aménagement de la Garonne
61 rue Pierre Cazeneuve 31200 TOULOUSE virtuelle
smeag@smeag.fr
Tél. 05 62 72 76 00
Fax 05 62 72 27 84