Garonne Amont

Le Sméag fédère les dynamiques locales autour du fleuve sur le territoire de la Garonne amont autour d’un plan d’action pour la gestion du lit, des berges et des espaces riverains.

DES DYNAMIQUES LOCALES EN EMERGENCE

Le secteur de la Garonne amont (50 km en Espagne et 120 km en France) qui s’étend du Val d’Aran espagnol à Carbonne s’inscrit dans le contexte de la Garonne hydroélectrique des Pyrénées et du Piémont. Ce territoire connaît actuellement plusieurs dynamiques remarquables d’aménagement en lien avec le fleuve, portées par des collectivités locales, autour de deux pôles : le Saint Gaudinois, et son projet « Berges de Garonne » (22 km), et le tronçon Boussens Carbonne (32 km), et son programme pour une gestion durable du fleuve. D’autres actions plus ponctuelles voient aussi le jour : Haut Comminges, Montréjeau… Cependant, pourtant interdépendantes, elles restent incomplètes et peu partagées. En outre, demeure la question de la répartition des compétences et des interventions sur le Domaine Public de l’Etat.

LES OBJECTIFS DU PROJET

Afin de fédérer et de consolider ces dynamiques, le projet Garonne amont a pour ambition de définir et de rendre cohérent un plan d’action pour la préservation, la restauration et la valorisation du lit, des berges et des espaces riverains. Il doit ainsi permettre d’apporter les connaissances globales nécessaires aux actions locales*, favoriser le partage d’expériences, mettre en synergie et en cohérence les actions thématiques ou sectorielles, définir celles incluant la sensibilisation et l’éducation à l’environnement. Cette démarche s’appuie aussi sur la définition d’une organisation stable (maîtrise d’ouvrage, financements…).

LES ETAPES ET LES ACTEURS ASSOCIES

Le projet Garonne amont s’articule autour de trois étapes clés : la réalisation d’un diagnostic de territoire, la définition d’objectifs concertés et l’élaboration d’un programme d’action global. Il s’étend sur 2013 et 2014. Il est piloté par le Sméag, en partenariat avec l’Etat, l’Agence de l’eau, le Conseil Régional Midi Pyrénées, le Conseil Général de la Haute Garonne et des représentants des Pays et des collectivités locales. La concertation associe au sein de groupes géographiques les élus locaux, usagers et acteurs du fleuve. La population aura l’occasion de s’informer et de ‘exprimer à l’occasion de trois forum citoyens.

* La problématique du transport des sédiments par les cours d’eau particulièrement prégnante sur l’ensemble du territoire est étudiée dans le cadre du programme Sud’Eau 2.

Contacts

Paul SIMON

Tél : 05 62 72 76 00

Nous contacter

Financement

Animation:
  • 50 % AEAG,
  • 50 % Sméag