Situation hydrologique tendue

Jeudi 1 juin 2017

La situation des cours d'eau de la Haute-Garonne est préoccupante : c'est ce qui ressort du Comité de concertation sur l'eau qui s'est tenu le 10 mai dernier à  la Préfecture de la Haute-Garonne, Ls débits observés en Garonne ce printemps peuvent être qualifiés de particulièrement faibles

Cette situation est liée à un hiver et un printemps particulièrement sec et chaud. Sur le plan des précipitations (de décembre 2016 à février 2017), le bassin présente une situation proche de la normale en montagne et un caractère déficitaire, très déficitaire, voire exceptionnellement sec sur le bassin de l’Ariège. La ligne de partage est située sur le Lot et Garonne et le Tarn et Garonne : plus sec à l’Est et au Sud. 
Concernant les nappes d’eaux souterraines, les pluies du début d’année ont permis une recharge tardive mais insuffisante pour retrouver des niveaux supérieurs au quinquennal sec. L’année passée à la même période nous étions sur des niveaux médians.
Concernant le stock de neige, la situation est déficitaire. Le graphique ci-dessous illustre l’indicateur d’équivalent en eau du manteau neigeux (en rouge le cycle de l’année). Les apports de l’hiver ont été assez importants mais tardifs puisqu’il a fallu attendre le mois de janvier pour constater des niveaux d’enneigement conséquents.

Au vu des conditions nivales et piézométriques, la Garonne devrait entrer en étiage précocement et rencontrer des étiages de fin d’été et d’automne intenses (sauf pluies).

Le département de la Haute-Garonne communique : https://www.haute-garonne.fr/actualites/cours-deau-une-situation-hydrolo...